Non mais c’est vrai ! Pour une fois qu’on nous autorise à manger du chocolat sans trop “culpabiliser” on ne va pas cracher dessus.D’ailleurs, vous me direz: “quel est le rapport entre Pâques et le chocolat ?” Alors ça, c’est un vrai coup de marketing.