Comment garder la motivation d’entreprendre ?

Entreprendre, c’est commencer à faire quelque chose. Monter sa propre entreprise par exemple. Mais monter son entreprise peut parfois être décourageant si vous n’avez pas l’âme de l’entrepreneur. Au fil de cet article, je vais tenter de partager avec vous les trois états d’esprit principaux à adopter pour garder la motivation d’entreprendre. 1 - Créer par passion La priorité, c’est d’aimer ce que vous faites. Si vous pensez qu’entreprendre c’est juste pour gagner de l’argent, cet article n’est pas fait pour vous. Faites ce que vous aimez, il sera alors plus simple pour vous de partager votre passion et votre motivation. Si vous ne désirez que remplir les caisses, ça va se voir et vous perdrez alors toute crédibilité dans l’établissement de vos projets. De plus, vous prendrez goût au projets que vous entamerez et il sera alors plus simple de se lever pour travailler. «Choisis un métier que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie», ce proverbe de Confucius n’a jamais été autant vrai ! 2 - Aimer les challenges Si vous choisissez toujours la facilité, où est le mérite ? Vous serez bien plus fier du travail accompli lorsque vous relèverez les défis pour y arriver. Ici, il y a deux catégories de défis : - Les défis personnels : c’est ceux dont vous seul fixez l’objectif. «Je veux qu’à telle date, mon activité ressemble à ça. Je veux qu’à n + 1 je puisse engager du personnel pour tel ou tel domaine». Fixez-vous des objectifs et ils aideront naturellement à planifier et organiser votre travail. - Les défis aléatoires : en d’autres termes les défis vicieux, ceux qui attendent le pire moment pour surgir de l’ombre et essayer de vous déstabiliser dans les pires moments. Des difficultés à obtenir votre prêt bancaire, une panne qui vous fait prendre du retard, des clients qui vous lâchent au dernier moment, ne vous déstabilisez pas ! Des défis comme ceux-ci, il y en aura plein ! Et c’est justement votre capacité à les gérer et à les appréhender qui vous donnera l’expérience nécessaire à les traiter avec plus de facilités la prochaine fois. 3 - L’indépendance Et oui, vous êtes votre propre patron. Qu’il est agréable de ne pas sentir la pression d’un supérieur toujours dans son dos à surveiller le travail qu’on fait. Mais entreprendre c’est s’assurer qu’on peut porter ce poids sur ses épaules. Il en va de votre responsabilité de faire tourner votre boite. Vous aurez peut-être tendance à laisser couler, prendre votre temps ou laisser quelques distractions vous perturber, mais ne cédez pas à la tentation. Cette notion d’indépendance doit justement réussir à vous booster et à développer votre entreprise. Entreprendre c’est faire de ses visions, des réalités. Au terme de cet article, je vous ai donné selon moi les trois clés principales pour garder la motivation d’entreprendre. Le dernier conseil que je pourrais vous apporter serait : n’ayez pas peur, lancez-vous ! Vous pourriez bien être surpris des résultats. À bientôt chez Cool & Workers http://in-my-world.com/cool/